Réserve De Pleizan

(geo) la colonie de la Réserve de Pleizan
SItuée dans la pointe sud du continent de Septentrie, la réserve de Pleizan est la plus petite colonie de l'Empire de Moghul et une des plus densement peuplée. La colonie est accidentée et dominée par une chaine volcanique active dont le plus haut sommet est le Mont Pleizan qui a donné son nom à la région. La série d'éruption de 1750-51 a été un tournant historique parce qu'elle a amené le soulèvement des autochtones qui a culminé par la chute de Kolkota en 1759.

La ville et le port de Pleizan ont été colonisés à partir du IXe siècle par des pêcheurs venus du Germinal et du Sephnir. Tout au long de son histoire, la ville de Pleizan a été dominée par le commerce du poisson et l'industrie de la pêche commerciale. La côte ouest du Moghul à la hauteur de Pleizan possède des bancs de pêche riches en espèces comestibles de poissons équatoriaux dont le thon et l'espadon. L'intérieur du pays comprend de nombreux dépôts de sel que les autochtones ont appros à miner et à vendre aux pêcheurs pour la conservation du poisson.

Au début du XXe siècle, la réserve de Pleizan est devenue le si;ege de la production du latex, matière première à partir de laquelle on produit le caoutchouc. La compagnie coloniale Kontinental A.G. d'Hilmeria y exploite de nombreuses plantations qui fournissent le caoutchouc aux usines de Pleizan. Dans la partie sud de la colonie, les colons ont établi des plantations de cacao et de café prospères. C'est le domaine de la compagnie coloniale Van Hutter, le plus important exportateur de café de Moghul.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License