Protectorat De Holle

(geo) La colonie du Protectorat de Holle
La colonie du Protectorat de Holle tient son nom de l'alliance entre les princes héritiers du grand Moghul et la couronne d'Arnag. Adossé aux hautes montagnes de l'Hilmaya au centre du continent de Septentrie, le protectorat est une région montagneuse couvertes de haut plateaux fertiles au sud et de montagnes abruptes au nord. Arrosées par de nombreuses rivières crées par les glaciers, elle se déversent dans le fleuve Arnag qui court sur sa limite sud.

Les haut plateaux sont habités par des populations autochtones qui y vivent d'élevage du buffle de montagne et de la brebis. La production laitière domine l'agriculture.

Historiquement, les montagnes ont été exploités par les premiers habitants pour leurs pierres précieuses, en particulier l'émeraude et le rubis. Mais on y trouve aussi de nombreux cristaux nobles comme le topaze, le diamant, le saphir et le rubis. Au début du XIXe siècle, la découverte de gisements d'or a attiré de nombreux aventuriers à la recherche de la fortune. La compagnie coloniale des mines Eldorado est le principal producteur d'or du Moghul.

Dès le milieu du XIXe siècle, les compagnies minières venues d'Izhvéstie et du Géopélia y ont fait une exploitation des métaux dont le zinc, le cuivre et le fer. Cette province produit plus de 50% de la production minière des colonies.

La ville de Holle est une des plus anciennes villes fortifiées du Moghul avec la forteresse de Mog de Holle, le conquérant du Moghul. Située sur le canyon de la rivière Holle au confluent de l'Arnag, elle contrôle la principale voie navigable vers les hautes plaines. C'est u important centre de commerce.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License