La Colonisation Du Moghul

Première vague de colonisation

1650 La compagnie du Bongal installe un comptoir dans la région de Bahtik dans le Bongal méridional et entreprend la culture de la canne à sucre. Elle y installe des colons qui implantent la culture de la canne sucrière dans le delta de la rivière Bongal.

1652 Établissement du comptoir commercial du Germinal à Maszon. Création de la Compagnie du Franc Maszon.

1665 L'Empire occidental accorde une charte à la Compagnie des Milles Associés pour mettre en place une colonie de peuplement dans la partie méridionale du Moghul. Arrivée des premiers missionnaires et début de la campagne d'évangélisation.

1667 Des colons originaires d'Aldemagne s'installent dans l'embouchure du fleuve Kolko et y entreprennent la culture du coton. Pendant la saison des pluies, une soixantaine de colons sont massacrés par les autochtones. La métropole envoie des milices pour protéger les colonies. Les milices prennent le contrôle de Kolkota et y érigent la forteresse Ratzkeller et le quartier de Neumunchen.

1670 Des colons originaires d'Izhvéstie s'établissent dans le nord du Bongal Occidental. Début de l'exploitation du bois de teck et de la culture des arachides.

1675 Fondation de Perkin par les colons d'Izhvestie. Fondation de Nouvelle-Directus par des colons venus de Geopelia.

1671 Le souverain de Geopelia nomme Aubert Villieurs, Marquis d'Arquanson comme gouverneur de la colonie. Celui-ci tente de rallier sous la bannière impériale les diverses colonies avec un succès mitigé.

1678 Fondation du Nouveau-Sépharian et début de la colonisation des Séphariés dans le nord-ouest du pays.

Les guerres autochtones

1680 La colonie de Nouvelle-Directus est incendiée par les autochtones. Les colons Geopelian sont rejetés à la mer. La Compagnie des Milles Associés dépèche les troupes du capitaine Donatien Bonhomme qui reprend la ville et détruit les trente villages autochtones autour de la ville. Soulèvement des autochtones du Khati. Début des guerres autochtones.

1684 La Compagnie Franche de Marine investit les principaux ports de pêche autochtones et détruit les flottes de pêches. Construction de la forteresse de Port Moghul. Les colons contrôlent l'accès à la mer sur l'ensemble de la côte est du continent.

1690 La métropole légalise l'utilisation d'esclaves dans les plantations du Bongal occidental, du Bongal méridional et de l'Arnag. Aubert Villiers, le gouverneur-général donne sa démission à l'empereur par mesure de protestation. Il est rappelé dans la métropole. Il est remplacé par l'ancien chef de la police secrète impériale, Diogène d'Almere

1698 Éruption du Mont Pleizan fait plus de 7000 morts. Les moines et shamanes autochtones blàment les colons pour avoir engendré la colère divine. Les autochtones refusent de travailler sur les plantations. Certains colons vont dans les villages et mettent en esclavage des enfants autochtones.

1699 Soulèvement de Vanna et de Pleizan. Les autochtones détruisent les récoltes d'arachides. Diogene d'Almere demande à la métropole des renforts militaires. L'Empire dépèche une armée sous le commandement du général Finnimor Köper. La révolte de Pleizan est écrasée et Vanna tombe le mois suivant. Les insurgés gagnent les montagnes.

1702 Le grand Moghul décide de lever une armée pour rejeter les colons à la mer. Il reprend le contrôle d'Arnagal et fait prisonnier la garnison étrangère. Le gouverneur Diogène d'Almere somme Naburam, le grand Moghul de renoncer à son projet. Il obtient de la métropole des renforts de 12 batiments, 12000 hommes et 400 canons.

1708 Les armées coloniales sont embusquées au sud de Holle et les armées coloniales doivent retraiter vesr Port Moghul. Diogène d'Almère est rappelé dans la métropole et remplacé par le général Abram Müraiz.

1710 Naburam est assassiné par des gardes de son entourage. Les compagnies coloniales refusent de reconnaitre son fils Markuli, et désignent Mourabari, un prince peu connu comme grand Moghul. La population est divisée entre les deux souverains, et une guerre civile s'en suit entre les partisans de Mourabai et ceux de Markuli.

1718 Décès de Mourabari. Les compagnies coloniales désignent son fils Muran de 8 ans comme héritier du trône et installent une régence.

1721 Kolkota passe aux mains de Markuli, qui y installe le gouvernement du Grand Moghul. Markuli signe une armistice avec les colons du Bongal Méridional par lequel il leur concède des terres en échange d'un cesser le feu.

1723 Le général Abram Müraz meurt dans une embuscade autchotone. La métropole dépèche le Chevalier Laurent d'Inverness, un magistrat de grande réputation pour réformer les institutions de la colonie et restaurer la paix.

1726 Laureint d'Inverness réforme les "lettres patentes de la colonie" et instaure de la première chambre législative autochtone. Formation du premier gouvernement royal du Moghul avec un conseil des ministres nommé par le gouverneur-général. Les compagnies coloniales refusent de reconnaitre la juridiction du parlement. Restauration à Arangal du conseil des ministres du royaume colonial.

1734 Laurent d'Inverness décède dans l'épidémie de fièvre typhoïde qui ravage le centre du pays. La métropole nomme un jeune noble de la cour, le Comte Maurice de Bing. Dissipé et alcoolique, le jeune gouverneur-génréral perd rapidement le contrôle du gouvernement aux mains des directeurs des compagnies. L'anarchie qui s'en suit permet au Grand Moghul, Markuli de mobiliser les populations contre les abus des compagnies coloniales.

1750 Les milices autochtones reprennent le contrôle du Bongal occidental et de la province de Khati. Nouvelle-Directus est incendiée par les émeutiers. Plus de 80000 colons sont tués dans les raids et le pillage des plantations. La métropole dépêche une armée de 40000 hommes dont six régiments de cavalerie.

1759 Les armées coloniales du Général Oscar Lemmin prennent la forteresse de Kolkota et Markuli est tué dans la bataille. Le pouvoir du grand Moghul est transféré à Muran et Arangal devient le siège du pouvoir des colonie. Le parlement autochtone est aboli.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License