Guerre Du Blé

(his) Série d'évènements qui se sont déroulés entre 1735 et 1745 dans les colonies de Moghul où les compagnies coloniales se sont livrés à des manœuvres pour prendre le contrôle de la production de la farine de blé dans les colonies. En 1735, les trois principales minoteries étaient la Compagnie coloniale Ogilvie (Izhvéstie), la compagnie Phoenix (Géopélia) et la Compagnie des Grands Moulins (Sephnir). Alors que la production de blé en Occident souffrait d'une série de mauvaises récoltes, la demande pour le blé augmentait rapidement. Les colonies avaient de le difficulté à combler la demande et les minoteries coloniales se faisaient une rude concurrence pour s'accaparer les récoltes.

A l'automne de 1735, la compagnie Ogilvie décida de créer un soulèvement des esclaves dans la Principauté de Khatie de manière à faire augmenter le prix du blé sur le marché intérieur. La Ogilvie jouissait d'approvisionnements dans ses plantations et était la moins dépendante des fermiers de Khatie pour son approvisionnement. Par contre la Phoenix, située à Khatino ne pourrait assumer la hausse des prix.

Au printemps 1736 et 1737, la Compagnie des Grands Moulins subventionna une grande quantité de fermiers de Nouvelle-Perkie et des colons du Protectorat de Holle pour augmenter la production du blé et du seigle. Ceci lui assura pendant deux ans du blé à bon compte alors que les deux autres compagnies se livraient une guerre commerciale sans pitié.

A son tour la Compagnie des Grands Moulins, dirigée par Sire Anthony Perkin fomenta des soulèvement dans les plantations de la Ogilvie ce qui conduisit à la destruction de 80% de leur récoltes par les insurgés. La Ogilvie tenta de faire incendier les minoteries de Perkin et de Almère de la Compagnie des Grands Moulins, mais les incendiaires furent arrêtés et fusillés après avoir dévoilé le nom de leur commanditaire.

Sire Anthony Perkin fit des représentations au gouverneur général, Sire Maurice de Bing, un homme que le jeu et l'alcool avait presque ruiné qui, contre une forte somme, accepta de révoquer les lettres patentes de la compagnie Ogilvie. Les dirigeants de la Ogilvie refusèrent de fermer les minoteries. Le gouverneur-général dépêcha un régiment qui incendia les minoteries et saisit les concessions et plantations de la Ogilvie. Les plantations furent par la suite redistribuées à des colons ce qui permit à la Compagnie des Grands Moulins de s'approvisionner dans le Bongal occidental.

Quant à la Phoenix, elle accepta en 1746 de céder ses minoteries à la Compagnie des Grands moulins en échange des usines de maltage de l'orge de la Compagnie des Grands Moulins.

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License