Corps De Tirailleurs Autochtones
unif8.gif
(mil.) Le Corps des Tirailleurs Autochtones (CTA) est un corps militaire du Moghul créées en 1890 par le Brigadier Général Mauro Bellavista, alors Gouverneur-général. Devant la montée du pouvoir du Grand Moghul et l'instabilité politique crée par les milices privées appartenant aux grandes compagnies coloniales, le gouverneur-général décida de former des coprs militaires dont les membres seraient recrutés dans les factions guerrières des populations autochtones. En leur promettant une éducation de base et le droit de s'établir sur des terres coloniales, il recruta ainsi plus de 10,000 autochtones qui furent entrainés aux maniement des armes modernes et assujettis à la discipline militaire. Il a été structuré en Régiments de Tirailleurs Autochtones (RTA). En 1900, chacune des 10 provinces comptait un Régiment reconnu.
Cette manoeuvre permit au gouvernement colonial de pouvoir opposer aux milices privées et aux mercenaires métropolitains une force militaire dissuasive. Elle permit en outre d'assimiler dans la population du Moghul des éléments réfractaires au sein de la population autochtones. En 1919, le nombre des inscrits au CTA dépassait 28000. Entre 1890 et 1915, plus de 35000 autochtones se sont établis sur des terres de colonisation acquérant ainsi le statut de colons au sein de la société du Moghul.
Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License